“Le musicien réveille tout ce qu’il y a de primordial dans l’art des sons; mettant en lumière les circonstances de leur éclosion, il révèle et transmet également leur pleine richesse émotionnelle et spirituelle, avec une évidence qu’aucun traité ne saurait avoir.” Luc Bourrousse, Sud-Ouest – 22 mars 2007.

WEB1010070_Soleildarmstadt4Les instruments créés par Jacky Craissac témoignent d’une démarche de création où l’Instant Présent est primordial et guide le travail sur la matière.
Chacun d’eux a son histoire, est unique et d’une grande sensibilité.
Ils sont imprégnés d’une grande valeur spirituelle, tout comme les instruments traditionnels orientaux qui l’accompagnent.
Les bois et les peaux participent de la même quête du son que le métal par le choix des essences, des formes, des dimensions, de la sélection des espèces animales. Par leur intermédiaire, la vie du rythme se manifeste.
Un rythme libre de toute structure, enraciné dans l’être, d’où jaillissent des réminiscences du Flamenco, de l’Orient, de l’Afrique qui se développent en toute liberté.
Les sculptures métalliques sont le résultat d’un travail sur le son du métal, travaillé, plié, soudé, martelé, assemblé, produisant des formes insolites aux noms évocateurs : la Voix, Nuage, El Sol, la Voile, le Temps, Sol y Sombra, l’Espace.

“Oui c’est cela, j’entre en résonance avec mon instrument, cela peut être sur une table. 
En ce qui concerne le son, je dis que tout sonne, n’est-ce-pas !
 Il y a des sons qui sont spectaculaires, des sons qui sont jolis, qui sont …etc. Mais pour moi ils ne sont pas vitaux.

Je fais cette différence. Je ne suis pas quelqu’un qui recherche ce son ou tel autre.

Je ne sais pas ce qui me pousse à aller vers la matière. Et je sais encore moins ce qui va me faire construire cette matière, ce qu’elle va devenir puisqu’il n’a a aucun schéma, absolument rien comme dans ma musique, il n’ y a aucune transcription musicale.
 Donc, la matière prend forme et ça va être jusqu’à l’épuisement des énergies, jusqu’à ce que je retrouve mon son personnel, et parfois je ne le trouve pas. Donc je suis toujours dans un état de gestation.”
Interview Jacky Craissac – 2008